Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

COMMENT LIBERER LE POTENTIEL DE NOS TERRITOIRES ?

Posté par: Thiandoum Daouda| Mercredi 18 février, 2015 12:02  | Consulté 883 fois  |  0 Réactions  |   

 

Le mal est connu : Concentration excessive, déséquilibre et désordre.

Nos territoires souffrent et avec eux nous souffrons également malgré leurs potentialités énormes qu’il faudrait transformer en opportunités. Il est temps de libérer les énergies positives axées non pas et uniquement sur le développement individuel  mais plutôt territorial. Celui-ci est devenu un facteur de production dans le sens où il a une influence réelle sur les choix de localisation des entreprises et des porteurs de projet. C’est dire donc que le Territoire d’implantation bénéficiera des effets induits tels que : l’emploi, les taxes, une image, un ancrage…..face à la concurrence directe et indirecte. L’enjeu est donc important pour et entre les territoires. Les entreprises cherchent un meilleur site d’implantation autrement dit une localisation optimale et les décideurs des territoires de leur côté également définissent des stratégies d’accueil.  

La mondialisation et les TIC sont venues renforcer cette tendance concurrentielle ou mieux encore différentielle. Dès lors, les autorités des territoires doivent valoriser cet important outil d’aide à la décision qu’est le MARKETING TERRITORIAL. Le défi est énorme mais réalisable car d’autres territoires ont montré les chemins à emprunter pour booster le développement territorial.

Avec cette nouvelle approche, il s’agira de mobiliser tous les acteurs locaux qui cohabitent autour d’un projet.  L’enjeu sera de les impliquer dans une démarche nouvelle et gagnante pour le territoire. C’est du marketing mix qui va regrouper le marketing relationnel, direct et celui de l’offre autour d’un seul et même objectif. L’attractivité et la compétitivité d’un territoire dépendent de plusieurs entités autrement dit elles ne sont pas le résultat d’un acteur mais d’un système ou d’une chaine qui s’articule autour :

d’un territoire (espace géographique, délimité dans lequel s’exerce un pouvoir…)

d’une mobilisation et l’implication des acteurs autour d’un idéal ou d’une volonté commune de bien diagnostiquer le potentiel du territoire face à la concurrence

de l’instauration d’outils de mesure ou d’appréciation des attentes des prospects.

de l’élaboration d’une stratégie et de plan d’actions performant

Nous pouvons ajouter que dans la définition d’une stratégie, la labellisation des produits du terroir retrouve une place prépondérante. En effet, celle-ci pourrait être appréhendée sur plusieurs angles : ressources naturelles, savoir faire, cluster, ressources humaines, infrastructures de qualité, projets en cours ou en perspective réelle…. L’objectif est de trouver une appellation commune, neutre, acceptée et véhiculée dans et en dehors du territoire. C’est une marque de fabrique locale qui permet l’identification simple et claire du territoire. Ex : chaussures de Ngaye, mangue de Ndiass….

Résultat de recherche d'images pour "alliance d'acteurs" Résultat de recherche d'images pour "alliance d'acteurs" Résultat de recherche d'images pour "alliance d'acteurs"

Des atouts qui existent et qu’il faudrait partager sans modération comme le disait Vicent Gollain « la réputation c’est la répétition ». Et concernant les contraintes, privilégier le terme de défi au détriment de mots ayant un entendement répulsif.

Daouda Thiandoum

Aménagiste, urbaniste et géomarketeur

dthiandoum@yahoo.fr

 L'auteur  THIANDOUM Daouda
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
THIANDOUM Daouda
Blog crée le 02/09/2012 Visité 111096 fois 25 Articles 3393 Commentaires 4 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
KEYNA, FUTUR SILLICON VALLEY AFRICAINE
ELECTIONS LOCALES DU 29 JUIN 2014 : La floraison de liste n’est elle pas une réponse de la population aux attentes locales ?
LA GESTION DES DECHETS SOLIDES ET LIQUIDES : exemple de ZOOMLION au GHANA
POUR UNE AUTRE ORGANISATION TERRITORIALE DU SENEGAL
DECLOISONNER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE AU SENEGAL