Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA METHAMORPHOSE SECTORIELLE DE L'AGGLOMERATION DAKAROISE

Posté par: THIANDOUM Daouda| Lundi 03 septembre, 2012 20:01  | Consulté 1194 fois  |  0 Réactions  |   

Article publié, le 27 octobre 2009

Depuis quelques temps, Dakar capitale politique et économique du Sénégal se fait une peau neuve: échangeurs, dédoublement des voies de la Vdn, tunel de Soumbédioune, jonction plus fluide de la corniche, autoroute à péage, monument de la renaissance africaine, place du souvenir, du millénium, hôtels de luxe... Ouf et Ouf! les projets ne manquent pas, même Pharaon ou encore César n'en avait pas autant pour un temps si peu. En se baladant à dakar, j'ai comme l'impression que la ville n'est pas fière de son image et donc elle se reconstruite. En tant que jeune diplômé dans le domaine de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire, cette métamorphose urbaine ne peut que m'interpeller. Est-ce nécessaire je me demande? Ne faut-il pas envisager un équipement en infrastructures des villes du pays de façon horizontale c'est-à dire faire un aménagement équilibré du territoire régional voir national. En voulant répondre à ma première question, je suis tenté par dire oui dans la mesure où un pays doit cas même se doter d'une vitrine internationale. Dakar ne peut certes concurrencer les villes dotées d'un rang mondial mais il peut la faire dans le cadre de la sous-région ou avec plusieurs aires urbains du continent. Une ville peut être comparée à l'organisme humain. En effet, un seul problème quelque soit sa taille peut affecter tout le corps. Par exemple les commerçants qui occupent les trottoires des rues peuvent non seulement créer des bouchons dans la mesure où les pietons sont obligés d'emprunter la chaussée réservée aux véhicules et donc ces derniers se voient contraints de marquer un arrêt. Cela peut également poser un problème sur le plan économique car un retard au bureau équivaut à un retard au travail. Et donc l'indice de productivité journalière d'un salarié diminue suite au retard d'une part et de l'autre à la fatigue enmagasinée pour se rendre au travail.
Au vu de tout ce que je viens de mentionner et qui est loin d'être exaustif, il me semble incontournable de soutenir ce lifting que notre capitale se paie à des coups de milliards de franc cfa.
En revanche, les problèmes récents et récurrents de la banlieue dakaroise m'amènent à réfléchir autrement. Le développement de dakar ne doit pas se limiter à une géographie bien définie. Il doit se faire de façon réfléchie au bénéfice de toute la population sans discrimination socio-professionnelle ou encore résidentielle. La ville appartient à tout le monde. Les habitants font la ville et celle-ci fait les habitants. Donc une double appropriation de l'espace urbain qui fait jaillir des représentations plus ou moins communes. L'exclusion d'une grande partie de la population dakaroise de certains espaces faute de moyens peut dans un avenir proche pour ne pas dire très proche, accroître le sentiment de mécontentement et le refus de l'autre c'est à dire de la bourgeoisie dakaroise qui habite dans les quartiers résidentielles: Almadies, Sacré-coeur, Hann-mariste, aux alentours du foire...La cohésion sociale et la co-existence pacifique de toutes les couches sociales sont corrélatives à une revue de l'aménagement urbain dakarois. Celui-ci peut être assimilé à une politique volontariste de l'Etat et des pouvoirs publics allant dans le sens d'éffacer ou de rectifier les déséquilibres et les inégalités présents sur son territoire. Une concertation de toutes les personnes qui habitent et qui font la ville autour d'un projet est inséparable à sa réussite.

Existe t-elle une connexion verticale des villes du Sénégal? C'est à dire des relations entre dakar et les capitales régionales locales? Ou dakar se tourne t-elle vers l'internationnal c'est à dire une connexion horizontale (même rang) ou encore vers celles de rang supérieur? Ma prochaine réflexion sera consacrée à cette problématique. D'ores et déjà je suis preneur de toutes remarques et suggestions. Daouda Thiandoum (Géomarketeur-Urbaniste-aménageur).

 L'auteur  THIANDOUM Daouda
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
THIANDOUM Daouda
Blog crée le 02/09/2012 Visité 113925 fois 25 Articles 3423 Commentaires 4 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
KEYNA, FUTUR SILLICON VALLEY AFRICAINE
ELECTIONS LOCALES DU 29 JUIN 2014 : La floraison de liste n’est elle pas une réponse de la population aux attentes locales ?
LA GESTION DES DECHETS SOLIDES ET LIQUIDES : exemple de ZOOMLION au GHANA
POUR UNE AUTRE ORGANISATION TERRITORIALE DU SENEGAL
DECLOISONNER L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE AU SENEGAL